LA CITE REALISERA UNE ENQUÊTE AU LIEU DE DEUX

C’est avec la radiographie du lobby immobilier romand que ce journal s’apprête à inaugurer son projet de «financement participatif» d’enquêtes d’intérêt public. 

Au fil des versements, l’écrasante majorité de nos donateurs nous ont transmis leur volonté de voir se réaliser l’investigation citée, soulignant au passage que les milliards perdus de la Banque cantonale de Genève les laissaient largement indifférents.

A ce jour, nous avons reçu un peu plus de 14 000 francs. Pour «une» enquête, le montant nécessaire est d’au moins 20 000 francs. Afin de réunir les 6000 francs restants, nous prolongeons le délai de participation au 2 juillet 2012.

Par une «radiographie du lobby immobilier romand», ce journal reconstituera la physionomie d’un groupe de pression aussi puissant qu’opaque, avec ses acteurs dominants et les réseaux politiques et économiques qui favorisent son essor.

Les Suisses sont un peuple majoritairement composé de locataires qui, de plus en plus, peinent à trouver un logement abordable. Une crise du logement endémique frappe particulièrement l’arc lémanique, mais les conditions de logement deviennent également plus dures dans tous les cantons romands.


Alors que la population augmente et que le nombre de terrains et immeubles disponibles diminuent, dans les parlements et les exécutifs, l’intérêt particulier d’une minorité de propriétaires domine au détriment d’une majorité de locataires. La Cité se propose d’enquêter et de décrire le mécanisme de ce marché.

Vous pouvez également verser votre somme sur notre compte postal 12-217338-9 (mention: enquête). 

Les enquêtes débuteront aussitôt après avoir réuni la somme indiquée.

Les premiers articles pourraient ainsi être publiés en automne 2012.